160x108 boy girlLe décret autorisant le retour à la semaine de quatre jours a été voté ce mercredi 21 juin au CTM. Le SNE affilié à la FGAF a bien évidemment voté « POUR »1 et se félicite de cette décision tant espérée depuis 4 ans par une grande majorité de PE. Il est donc désormais certain que le décret tant espéré va voir le jour, et cela très rapidement.

Pragmatique comme à son habitude, le SNE a indiqué il y a plusieurs jours (sur les messageries professionnelles) la méthode à suivre afin d’anticiper cette possibilité de retour à la semaine de 4 jours.

648x415 ecole lyon 2 septembre 2014Les récentes déclarations du ministre Jean Michel Blanquer à propos du redoublement ont suscité de nombreuses réactions dans le monde enseignant, lesquelles ont permis d’observer des positions marquées sur ce sujet.

Le SNE, syndicat pragmatique et indépendant, considère que cette remise en cause de l’interdiction du redoublement par le ministre correspond à sa philosophie.

7760031541 une ecoliere traverse une route le 1er septembre 2011 a fouquieres les bethune avant la rentree scolaireLe SNE et le SNALC ont eu copie du projet de décret en préparation permettant le passage aux quatre jours dès la rentrée 2017 pour les communes qui le souhaitent.

Ce texte est un assouplissement de la semaine « Hamon » qui autorisait de regrouper les TAP sur une demi- journée. La possibilité de choisir le mercredi matin est offerte, permettant aux écoles type Hamon de basculer rapidement.

7760031541 une ecoliere traverse une route le 1er septembre 2011 a fouquieres les bethune avant la rentree scolaireVotez massivement pour le retour à 4 jours lors de vos conseils d’école.

« Faites comme il vous plaît » dit Emmanuel Macron… chiche !

648x415 ecole lyon 2 septembre 2014Le SNE félicite notre président pour son élection. Il espère que le renouveau annoncé permettra un dialogue social plus ouvert, écoutant toutes les voix ; y compris les plus éloignées, par rapport aux décisions prises.

Cliquez sur l'image ou sur l'icone pour télécharger le communiqué.

Après le LPC, le ministère met en place un nouveau dispositif national d’évaluation. Cet outil a pour but de ne former qu’un seul livret scolaire commun pour la scolarité de l’élève (mais où seul le collège peut introduire des notes...).

Vous l’avez entendu, vous l’avez lu, nos IEN suivent les consignes et nous le répètent : l’utilisation du livret numérique (LSU) est obligatoire dès cette année. Point.

Comme vous le savez maintenant, le SNE est le syndicat qui se permet de dire des choses déplaisantes puisqu'il est le seul à aller constater de lui-même, sans attendre d'être invité, sur le terrain ce qu'il s'y passe; Ambiance de rentrée ...

Purgez 2 ans de plus au Club Med ou le bagne déguisé.

Toujours plus loin….

Pour enseigner sans risque,

Optez pour la meilleure des protections juridiques.

En adhérent au SNE, vous êtes couverts en faisant des économies :

Et si on commençait par clarifier les responsabilités ?

Le SNE et le SNALC ont été reçus au Ministère le mercredi 7 septembre dans le cadre du protocole de simplification des tâches du directeur qui rappelons-le, a été annoncé fin 2014…

Dans son rapport annuel (lire...), le médiateur de l'Éducation Nationale et de l'Enseignement Supérieur indique que : « Loin du «sacerdoce» et de la «vocation», le métier d’enseignant s’est profondément modifié au cours de ces dernières années. »

Il est des bulletins officiels qu'il ne faut pas manquer. Le BO du 16 mars 2017 (1) en fait partie. Il vous énumère toutes les autorisations d'absence rémunérées puis s'attaque au nerf de la guerre : le REMPLACEMENT.

Le SNE avait prévu les effets néfastes du passage à la semaine de 4 jours et demi mais constater que le chef de bureau de la Dgesco corrobore publiquement notre prédiction nous étonne tout de même.

three-monkeys-1212621_640.jpgLa politique de l'autruche

Au sens propre, des œillères sont des pièces de cuir ou de plastique recouvrant une partie du champ de vision pour empêcher l'animal de voir derrière lui et parfois aussi sur les côtés. Il semblerait que notre Ministre n'ait jamais oublié les siennes. Malgré le mécontentement de la majorité des parents, des municipalités, des enseignants, le rapport du Sénat sur le budget prévisionnel, les chiffres de la fuite vers le privé etc, notre Ministre et toute sa cour ne cessent de nier l'évidence. Pourtant le privé, resté à 4 jours, en est à réclamer des fonds supplémentaires à l'Education Nationale pour pouvoir amortir la horde d'élèves qui lui arrive. Certains vont même jusqu'à qualifier notre ministre de ministre du privé !

M@gistère (1), pour ceux qui y auraient échappé ou seraient passés à côté, est le nec plus ultra de la formation continue ouverte à tous. M@gistère nous permet de nous inscrire à 18 heures de formation continue obligatoire dont 9 heures de FOAD (Formation Ouverte à Distance), choisies de manière relative, 2 ou 3 thèmes maximum s'imposant à nous.

Rempli à partir des réponses obtenues et des déclarations publiques, ce tableau est indicatif et valable seulement au moment de sa rédaction. Nous tâcherons de le mettre à jour. Les déclarations engagent leurs auteurs, pas le syndicat qui reste prudent quant à la réalisation effective des promesses, même écrites.

Cliquez ici pour voir le document dans son intégralité.

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse.

Direction d’école : les 16 engagements annoncés par la ministre

Le SNE a été invité à la table des négociations sur ce sujet à l’automne dernier, et constate malheureusement les nombreuses insuffisances de ces engagements (document ministériel ici), qui restent cantonnés au niveau des intentions, qui seront effectives en fonction de la bienveillance de nos supérieurs hiérarchiques… Or, les directeurs en poste attendaient des actes, pas des mots. Notre communiqué de presse envoyé le 3 mars (cliquer ici) explicite clairement notre pensée.

Voici l’analyse rapide  du SNE sur chacun des points :

Si le SNE se réjouit de l’obtention d’une réévaluation de nos salaires, il ne peut nier qu’il était temps de s’abreuver. En effet, la profession sort d’une longue traversée du désert en matière de rémunération.