7760031541 une ecoliere traverse une route le 1er septembre 2011 a fouquieres les bethune avant la rentree scolaireVotez massivement pour le retour à 4 jours lors de vos conseils d’école.

« Faites comme il vous plaît » dit Emmanuel Macron… chiche !

Notre nouveau Président souhaite toucher à la réforme délétère des rythmes scolaires. Le SNE et le SNALC, qui luttent depuis 2009 contre cette mascarade qui a épuisé élèves comme enseignants pour des résultats nuls, souhaitent ne pas laisser passer l'occasion. Il faut dire que nous sommes insistants sur ce sujet à chaque Comité Technique Ministériel, où nous sommes élus grâce aux professeurs des écoles qui ont su nous faire confiance. Mais là où nous pensons que le Président Macron fait fausse route, c’est qu’il veut laisser à chaque commune le choix de décider de son organisation ! Ce n'est pas le bon niveau de décision. Pour le SNE et le SNALC, le choix doit être fait en conseil d’école.

Soyez maître de votre destin ! Votez au conseil d’école !

Le conseil d’école sera votre arme la plus sûre pour revenir à la semaine de 4 jours. Ce conseil a valeur délibérative et vous pouvez et devez voter, quelles que soient les demandes plus ou moins insistantes de votre IEN ou de la municipalité, pour le retour à la semaine de 4 jours. Il est à noter qu’Emmanuel Macron ne souhaite pas traîner et envisage de publier le décret visant cet assouplissement dès cet été. Sans plus tarder, mettez à l’ordre du jour de vos conseils d’école le vote pour la répartition horaire sur la semaine et optez pour le retour à la semaine de 4 jours. S’il doit y avoir NAP, qu’elles se déroulent le mercredi matin ! Les professeurs des écoles et les élèves français n’ont plus à subir les lubies de cadres hors-sol, qui ont fini d’épuiser nos élèves qui s’endorment à tout bout de champs en maternelle et baillent à se décrocher la mâchoire en élémentaire. Sans parler des professeurs des écoles dont la qualité de vie, déjà en berne, a été dégradée comme jamais. Exit la municipalisation des écoles via l’entrisme du périscolaire qui éjectait les enseignants hors de leur classe. Exit cette levée d’impôts directe ou indirecte occasionnée par les Naps. Exit les inégalités de traitement des élèves entre communes : chaque élève a le droit de recevoir la même attention. Ne vous y trompez pas : votez pour le retour à la semaine de 4 jours. Sans plus attendre. Et quand on nous dit qu’on ne peut pas boucler les programmes sur 4 jours, exit les innombrables « éducations à » : revenons à l’enseignement. Il est temps de donner à tous nos élèves la chance de poursuivre leur scolarité sans lacunes. N’ayons plus peur des fondamentaux, en net recul depuis bien trop longtemps.

Le conseil d’école, mode d’emploi.

Le conseil d’école est une instance où sont mises au vote certaines motions. Si vous proposez que soit mise au vote la répartition horaire – et donc le retour à la semaine de 4 jours – vous serez très souvent majoritaires. Une voix par enseignant. Une voix pour le directeur/la directrice. Une voix pour un des membres du RASED. Participe également au vote un représentant de la municipalité, le DDEN, un parent délégué par classe (pas les suppléants). Vous pouvez donc l’emporter et ceci, conformément aux articles D 411-1 à 4 du Code de l’Éducation. Vous avez, professeurs des écoles, une voix délibérative et pas simplement consultative. Les textes sont de votre côté, utilisez-les !

Avec le SNE et le SNALC, le retour à 4 jours, c’est tout de suite !

Pierre Favre

Président national du SNE-FGAF

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pin It